Le OUI/NON de la question que tout le monde se pose : les prix vont-ils baisser à Paris ?

En créant un climat d’incertitude ambiant, la crise sanitaire a rendu l’analyse du marché immobilier parisien complexe. Les explications d’hier et l’analyse de chiffres généraux ne représentent plus la réalité du marché.

Les ménages sont désormais conscients de l’importance de leur lieu d’habitation qui est bel et bien de première nécessité. Ils sont bien plus regardants lors de leur décision d’achat et analysent avec précaution les biens qu’ils visitent ainsi que leur situation géographique, conduisant irrémédiablement le marché vers une rationalisation.

Quand on connait les spécificités et les multiples facettes du marché parisien, anticiper cette rationalisation à partir de chiffres généraux comme le font certains médias, devient inadéquat. Il convient de l’appréhender tel qu’il est : un marché aux centaines de micromarchés, de villages et de rues où l’on observe d’importantes disparités de prix et presque autant de cas particuliers que d’appartements (1,4millions !).

En prenant en compte ces deux facteurs, il est alors possible de s’essayer à une réponse plus adaptée à la question que tout le monde se pose.

OUI, une certaine catégorie de biens s’oriente inéluctablement vers une baisse de prix. Ce sont les biens qui ont profité de la frénésie des années 2017-2018-2019 et dont les qualités intrinsèques ne justifient pas de tels montants en termes de prix au m2. Ces qualités à retenir sont celles immuables : l’adresse, l’étage, l’exposition (vue et luminosité) et la qualité de l’immeuble (son année de construction et les matériaux utilisés pour celle-ci).

NON, ne vous attendez pas à une baisse des prix des biens parisiens de qualité, c’est-à-dire ceux répondant aux qualités intrinsèques citées plus haut : adresse, étage, exposition et immeuble. Non seulement il ne baisseront pas mais leur prix de marché devrait augmenter dans la mesure où la pierre parisienne va s’affirmer dans son rôle de valeur refuge dans un tel climat d’incertitude (article à venir).

Finalement, l’évolution du marché parisien sera à deux vitesses : la qualité va augmenter, le sur valorisé baisser. Il est donc primordial de bénéficier d’une bonne expertise immobilière lors de sa décision d’achat ou de vente d’un bien immobilier.

Lien des images : https://unsplash.com/s/photos/paris